Une vraie tradition familiale !

Tous les ans au mois de septembre voire au mois d’octobre, la fameuse période du brame du cerf nous rassemble ma famille et moi autour d’un repas copieux. Au menu : produits du terroir. Charcuterie, fondue, pommes de terre, un bon fromage et du bon vin. Que demande le peuple ?

A cette occasion, mon oncle chasseur, nous fait découvrir de nouvelles saveurs quelque peu originales pour accompagner notre fondue telle que viande de cerf ou bien de sanglier. Il y a aussi du bœuf (classique… !) pour les moins courageux. Cependant, tout le monde n’avait qu’une seule hâte : rencontrer le roi de la forêt autrement dit le Cerf.

la nuit tombe

A l’orée du bois…

Le dessert à peine terminé et la nuit totalement tombée, nous voilà partis dans les bois avec nos oreilles grandes ouvertes. Je vous avoue que la sensation de se retrouver en forêt en pleine nuit est assez angoissante. Nous progressons lentement dans la pénombre. Le silence règne. Le seul bruit audible étant nos pas faisant crépiter le sol. Quand tout à coup, retentit un cri enroué et rauque d’une surprenante intensité qui rompt la quiétude de la forêt. Commence alors une série de gémissements, provocations, intimidations. Nous entendons au loin le fracas des bois qui s’entrechoquent. J’ai la chair de poule. Tout ceci est une véritable démonstration de force. Montée d’adrénaline. Je rentre dans la magie de la forêt : un moment privilégié avec la nature.

Il est désormais temps pour nous de disparaître et laisser la nature suivre son cours. Le brame du Roi de la Forêt provoque un sentiment singulier : nous restons des intrus chez le peuple de la forêt.

 

Qu’est-ce que le brame ? C’est le cri long et rauque que poussent les cerfs pendant la saison des amours pour attirer les femelles et s’accoupler !

Les mâles essayent d’attirer le maximum de femelles ce qui peut parfois amener à des combats assez violents. Le brame commence à la nuit tombée et la saison dure environ 3 semaines. Attention, il est totalement déconseillé de s’aventurer dans la forêt pendant cette période, restez bien en bordure de bois et tendez l’oreille… Le mieux est encore de participer aux nombreuses sorties organisées par un guide naturaliste pour aller dans les meilleurs coins et apprendre plein de choses sur le Roi de la Forêt !

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *