Un peu d’histoire

La vigne est cultivée dans la région de Bordeaux depuis les Romains. Au Nord de Bordeaux, ils baptisèrent cette zone « in medio acquae », au milieu de l’eau, entre l’océan Atlantique et l’estuaire de la Gironde. Le nom a ensuite évolué pour devenir : Médoc. Les vins de cette région sont rapidement connus et leur renommée franchit les frontières. Au Moyen-Age, les Rois anglais vont même abolir les taxes sur les vins de Bordeaux et interdire à leurs sujets de consommer d’autres produits tant que celui-ci est disponible. Londres devient le premier marché pour nos vins bordelais.

Bien que l’attrait pour le vin de Bordeaux s’accroisse sous la Renaissance, les guerres françaises ne vont pas vraiment aider l’exportation de notre trésor rouge. Après des années difficiles, c’est la colonisation qui va relancer la production locale.

Pour distinguer ces vins de grande qualité, Napoléon III demande à chaque région viticole d’établir un classement pour l’exposition universelle de Paris en 1855. Les vins de Bordeaux vont alors être classés du 1er au 5ème cru par l’Union des courtiers de commerces de Bordeaux. Le classement est indiqué sur l’étiquette des bouteilles, comme Grand Cru Classé, Premier Grand Cru Classé… 88 châteaux vont être alors distingués (61 rouges et 27 blancs) ce qui suscitera de nombreux désaccords encore présents aujourd’hui.

En 1869, la crise du Phylloxéra va quasiment anéantir les vignes bordelaises comme dans toutes les régions d’Europe. Mais les viticulteurs ont tenu bon et ont replanté des vignes fortes et nobles qui jouissent encore aujourd’hui d’une renommée mondiale.

Où sont vraiment les vins de Bordeaux ?

Il est vrai que la dénomination des vins de Bordeaux est communément utilisée pourtant elle regroupe de nombreux territoires de Gironde situés autour de la Garonne.

Sur la partie Nord-Ouest de Bordeaux, nous retrouvons le Médoc, le long de l’estuaire girondin avec de belles appelations comme Margaux, Pauillac ou St-Estèphe. De l’autre côté de la rive, les coteaux de Blaye connus pour leurs blancs sont voisins du Saint-Emilionais. Cette appellation renommée côtoie les vignes de Fronsac et Pomerol entre autres.

Au Sud de Bordeaux, le vin blancs est à l’honneur avec à l’Ouest les vins de Sauternes, Pessac-Léognan et les Graves. Au Sud-Est, en Entre-deux-mers, les vins de Cadillac et le fameux Sainte-Croix-du-Mont, vins blanc moelleux qui accompagnent si bien nos produits du Sud-Ouest !

@David Remazeilles