LE CHÂTEAU BRILLETTE INNOVE

Nous avons rencontré Lucile, la directrice du château arrivée en 2017 qui nous raconte l’histoire de la propriété et nous en dit plus sur ce curieux Brin de Brillette.

Présentez-nous la propriété

Lucile : « Le château Brillette est situé au lieu-dit Brillette à Moulis-en-Médoc dans le vignoble Médocain en AOC Moulis. Le château, très engagé pour l’environnement et certifié HVE3, produit exclusivement du vin rouge avec 3 différents cépages en majorité cabernet sauvignon, merlot et petit verdot. Depuis la salle de dégustation, on aperçoit le point culminant de Moulis. La propriété se compose en trois corps de bâtiment : un pôle chai et cuvier, un pôle vignoble où est stocké le matériel et où les tracteurs stationnent et enfin un pôle bouteille appelé « Marmiton » les bouteilles y sont habillées et expédiées. »

3 vins vous sont proposés : le Château Brillette, le Haut Brillette qui est le second vin et enfin le Brin de Brillette le vin vegan de la propriété.

Le superbe chai du Château Brillette

Pourquoi créer un vin vegan ?

Lucile : « Je suis arrivée en 2017 au château Brillette. En arrivant, j’ai beaucoup travaillé sur la gestion des déchets, la biodiversité et le respect de l’environnement dans la vigne mais aussi la consommation des énergies. Une fois que toutes ces actions ont été mises en place, c’est tout naturellement que j’ai souhaité traduire cette démarche écoresponsable dans nos vins. Nous avons mené un travail de fond sur l’écoconception des bouteilles, des emballages etc… afin de minimiser notre impact sur l’environnement. Ce vin se veut être le reflet du Château Brillette : respectueux de l’environnement et des personnes avec une traçabilité et une transparence totale des produits utilisés et tout en donnant un coup de jeune aux vins du Médoc. Et finalement, en 2018, le Brin de Brillette est né ! »

Bouteille Brin de Brillette 2018

Qu’est ce qui change dans le processus de fabrication d’un vin vegan ?

Lucile : « Une des étapes importantes du processus de fabrication d’un vin : c’est le collage. Si vous pressez un raisin, le jus extrait va être trouble. Tandis que c’est la clarté, la limpidité et la brillance que nous recherchons dans un vin. C’est pourquoi ils sont clarifiés et donc « collés ». Dans le Médoc, on utilise souvent des colles à base de protéines animales comme du blanc d’œuf ou de la gélatine. Nous utilisons désormais des colles végétales faites en France. C’est ce processus qui rend notre vin vegan ! »

Cuvier Château Brillette

Selon vous, Le goût change-t-il ?

Lucile : « On n’a pas assez de recul pour l’instant. Le blanc d’œuf a tendance à donner un côté plus enrobant et plus gras au vin tandis que la colle de protéine de pomme de terre que nous utilisons aujourd’hui a tendance à sécher un tout petit peu le vin sur la finale. Ce vin se veut souple et fruité sans fort apport en tanin. »

Pouvez-vous nous parler de votre démarche écoresponsable ?

Lucile : « Il était important pour moi de traduire cet engagement pour la planète dans notre vignoble et dans nos vins. Du coup, nous n’utilisons pas de désherbant chimique et plus d’insecticide. Nous avons plantés des haies dans nos vignes, mis en place des ruches et des hôtels à insectes.

En ce qui concerne notre consommation d’énergie et nos matériaux, une étude poussée accompagnée par l’organisme ADELPHE a été menée sur le verre, les étiquettes, les colles, les encres, les capsules, les bouchons que nous utilisions. Les propriétaires ont décidé de conserver les matériaux actuels pour les bouteilles du premier et second vin. Cependant, nous avons créé une toute nouvelle bouteille écoresponsable pour le Brin de Brillette, notre vin vegan.

L’étiquette de Brin de Brillette est faite en papier à base de foin et d’herbe. On a fait le choix d’enlever la contre-étiquette et de tout regrouper en une seule. L’encre et la colle sont à l’eau. Les pigments des encres sont végétaux et la bouteille a été allégée de 100gr. La taille du bouchon a été réduite et leur composition est la plus naturelle possible. L’écriture sur le bouchon est au feu, il n’y a pas d’encre chimique dessus. Et enfin, c’est la capsule qui a été le plus gros travail. Nous avons longuement cherché et nous avons finalement trouvé une capsule à base de résine de pin qui fonctionne super bien. »

La salle de dégustation du Château Brillette

Peut-on visiter le château ?

Lucile : « Bien-sûr, il suffit de nous passer un petit coup de fil avant au 05 56 58 22 09 et nous accueillons tout le monde avec plaisir pour des visites dégustation. Il y a toujours quelqu’un pour faire visiter nos installations. »

Pourquoi y a-t-il une chouette sur l’étiquette de Brin de Brillette ? Depuis le chai, on aperçoit dans les vignes du château une petite cabane où une chouette niche sur le deuxième pan de toit.

Vous pourriez aimer

J’ai testé une journée de vendanges !

  • Expériences à vivre
  • Viticulteurs

J’ai testé une journée de vendanges !

Vendanges brumeuses en Médoc Il est une chose de déguster [...]

Les vins blancs et rosés de Médoc plein Sud

  • Viticulteurs

Les vins blancs et rosés de Médoc plein Sud

Le Médoc n'est pas seulement une terre de vins rouges [...]

Les Afterbeach : apéro’chateau

  • Expériences à vivre
  • Temps forts

Les Afterbeach : apéro’chateau

Après la plage, les vignes ! Après avoir passé une [...]

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *