À la rencontre de Lucie, savonnière mais pas que !

On commence cette nouvelle rubrique « figures locales » du blog avec Lucie de Lu’topie. Basée à Avensan dans le Médoc en Gironde, Lucie propose des produits cosmétiques locaux, artisanaux, véganes et durables.
Lucie de la savonnerie Lu'topie tenant un savon dans les mains

Lucie © Lu’topie

Bonjour Lucie ! Peux-tu te présenter rapidement ?

Je m’appelle Lucie LEGRAND. J’ai 32 ans. Je suis originaire du nord de la France. Cela fait 5 ans que je suis dans la région Bordelaise.

Raconte nous ton parcours avant ton aventure Utopique

J’ai travaillé plusieurs années en tant que vendeuse après l’obtention de mon BTS en commerce. Par la suite, j’ai repris mes études dans le marketing et la communication au cours desquelles j’ai travaillé sur des projets avec différentes associations, ce qui m’a réellement animé. Après mon master, j’ai pris le temps de me recentrer sur moi et me poser les bonnes questions. Cette pause m’a permis de prendre conscience de mon mode de vie et mon mode de consommation. Petit à petit, j’ai commencé à mettre des choses en place sur le plan alimentaire puis le plan cosmétique pour consommer moins mais mieux. Cependant, je n’avais toujours pas trouvé le métier que je voulais faire qui ait du sens et correspondant à mes valeurs.

Photo d'un savon de Lu'topie

© Lu’topie

Pourquoi avoir conçu ta savonnerie ?

J’ai fait un bilan de compétence et il en est ressorti que la création d’entreprise s’est imposée à moi comme une évidence. À l’époque, j’adorais confectionner mes savons moi-même et être en mode zéro déchet chez moi. Donc je me suis dis pourquoi pas créer ma propre entreprise qui ait du sens et qui véhicule mes valeurs ?

Qu’est ce que Lu’topie ? Quelle est son histoire ?

Je me suis aperçue que la cosmétique naturelle n’allait jamais assez loin dans l’éco-conception de leurs produits. Il y avait souvent des produits qui venaient de l’autre bout de la planète ou des produits d’originale animale. De plus, les grandes entreprises ont voulu surfer sur la vague de la cosmétique bio en utilisant le greenwashing*. À partir de ce moment là, je me suis dis que j’allais me lancer là-dedans car j’avais envie de transmettre quelque chose de plus transparent, sain et plus vertueux.

Pourquoi ce nom ?

Alors déjà parce que je m’appelle Lucie !

Et depuis que j’ai commencé à m’intéresser à l’écologie et mettre des actions en place, on me disait souvent que je vivais dans une utopie. Mais moi, je me suis dis : et pourquoi une utopie ne pourrait pas se réaliser ? Mon entreprise c’est mon utopie.

Quelle(s) valeur(s) incarnes-tu ?

Je veux véhiculer différentes valeurs. Forcément des valeurs de développement durable mais aussi de slow consommation : consommer moins mais mieux. Je suis labélisée slow cosmétique. C’est une association qui promeut l’artisanat de cosmétique avec des ingrédients sains et naturels. Je veux aussi transmettre des valeurs d’éthique notamment animale pour le respect du vivant.

Je travaille pour l’économie sociale, solidaire et circulaire ce qui donne du sens à ma production en me fournissant auprès de producteurs locaux. Les valeurs de transparence et de bienveillance envers les gens sont aussi deux choses qui me tiennent à coeur.

Peux-tu nous présenter tes produis et comment sont-ils fabriqués ?

Mes produits sont conçus à base de produits locaux et bios et/ou raisonné. Je les confectionne moi-même dans mon atelier à Avensan. Les savons sont sans huile essentielle et sans parfum. J’ai décidé d’aller à l’essentiel tout en proposant des produits sympas et multiusages pour réduire le coût économique et écologique. Je fabrique une partie de mes ingrédients notamment le jus de carotte, le lait de noisette et d’avoine et le gel de lin. Tous les savons sont saponifiés à froid

  • Les savons : Chaque savon a été pensé pour différents types de peau : peaux grasses (savon à la noisette et au charbon), peaux mixtes, peaux sensibles (savon calendula et avoine), peaux normales (savon 100% huile d’olive avec du gel de lin), peaux matures (savon exfoliant à la carotte).

Ils s’utilisent tous pour le corps et le visage.

  • Les macérats huileux : Ce sont des huiles dans lesquelles les plantes ont macéré pendant 4 à 6 semaines. Ainsi,
    les propriétés des plantes se retrouvent dans l’huile et ont des vertus diverses. Je propose une huile de carotte et une huile de calendula. Elles peuvent être utilisées telles qu’elles sur la peau, en tant que démaquillant, en mélange d’huiles ou bien peuvent être des bases pour créer soi-même ses produits cosmétiques.
  • Les produits ménagers : le savon noir en pâte que l’on peut l’utiliser comme on veut. On peut faire sa lessive, son liquide vaisselle, laver ses sols, ses vitres, laver ses animaux etc… Le fait de l’avoir en pâte, c’est très concentré et on l’utilise en petite quantité donc c’est durable dans le temps ! Existe aussi en version solide.

Les packagings sont également choisis de telle sorte à avoir un produit fini le plus respectueux de l’environnement.

Où acheter tes produits ?
Quels sont tes projets futurs ?

J’ai pour projet de proposer des ateliers sur différentes thématiques afin de permettre aux gens d’avoir toutes les clés en main pour mieux consommer ! 🙂

*Greenwashing : techniques marketing utilisées par certaines entreprises pour se donner une image plus “verte” sans pour autant se préoccuper réellement de son impact environnemental et ainsi tromper le public.

Vous pourriez aimer

5 conseils pour des vacances écoresponsables dans le Médoc

  • Éco-friendly

5 conseils pour des vacances écoresponsables dans le Médoc

DES VACANCES DURABLES ? On dit oui ! Les vacances, [...]

Le Porge-Océan, une plage écoresponsable

  • Éco-friendly

Le Porge-Océan, une plage écoresponsable

Première plage "zéro déchet" de France En 2014, Le Porge [...]

Où acheter ses fruits et légumes à Médoc plein Sud ?

  • Éco-friendly
  • Idées gourmandes

Où acheter ses fruits et légumes à Médoc plein Sud ?

Acheter des fruits et légumes dans le Médoc Vous recherchez [...]